Crédit

Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit de la voiture électrique

Aujourd’hui il y a deux solutions pour investir dans l’achat d’une voiture électrique ou hybride, sachant qu’elles sont plus onéreuses que les voitures roulant avec du carburant. Les deux possibilités sont:

Une participation des services de l’État ou le crédit auto ou personnel

En ce qui concerne les aides de l’État pour l’achat d’une voiture hybride, elles sont proposées aussi bien pour les personnes privées, que pour les professionnels ou encore les groupes collectifs. La rémunération est limitée à hauteur de dix pour cent du montant réel de la voiture, avec un minimal de deux mille Euros et un maximum de quatre mille Euros.

Par exemple, si le véhicule est vendu au prix de dix mille Euros, vous percevrez deux mille Euros par l’État. En revanche, si la voiture coûte cinquante mille Euros, l’aide apportée sera de quatre mille Euros et ainsi de suite.

L’aide de l’État pour les voitures hybrides, munies de batteries rechargeables et produisant moins de soixante grammes de CO2 par kilomètres, peut aller jusqu’à quarante cinq mille Euros. Concernant les voitures électriques, la participation de l’Etat peut aller jusqu’à sept mille Euros, plafonnée à trente pour cent du prix de l’acquisition.

Il faut noter également que certaines provinces Françaises offrent des aides supplémentaires, comme le Poitou Charente par exemple, qui rajoute huit mille Euros pour un particulier et six mille Euros pour une société, en fonction de certaines clauses à respecter.

Le prêt auto classique

La seconde solution pour financer l’achat d’une voiture hybride ou électrique est le crédit automobile. Dès l’apparition sur le marché de ces nouveaux véhicules, de nombreuses filiales de crédits se sont précipitées pour suggérer aux potentiels clients des taux de prêts exclusifs.

A ce titre, les sociétés de crédits proposent donc soit un crédit auto classique lié uniquement à l’acquisition d’une voiture (prêt affecté) avec présentation de la facture acquittée du concessionnaire auto. Parfois, il peut s’agir aussi d’un prêt personnel (non affecté).

Que ce soit pour la première ou la deuxième solution, il est fortement conseillé de réaliser des comparatifs et simulations avant toutes décisions et afin d’obtenir le meilleur crédit. Il est d’ailleurs reconnu que c’est le crédit auto, le plus approprié et le plus intéressant concernant d’une part le taux d’endettement et le montant des remboursements mensuels.