Crédit

Les étapes du rachat de crédit pour les fonctionnaires

Le rachat ou le regroupement de crédit pour les fonctionnaires s’adresse à l’ensemble des catégories. Son fonctionnement est le même que pour les autres secteurs socio-professionnels.
En voici les étapes importantes.

COMPARER LES OFFRES

Des nombreux organismes proposent le rachat de crédit et à des conditions parfois très différentes. Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre banquier et de comparer toutes les propositions que vous trouverez en faisant à chaque fois des simulations.

Si vous manquez de temps, vous pouvez contacter un courtier qui réalisera cette étape pour vous.

MONTER VOTRE DOSSIER

Pour obtenir la meilleure offre possible, constituez un dossier complet. Le but est d’apporter un maximum de pièces administratives afin que les organismes puissent se faire une idée précise de la situation et adapter leurs offres. L’idéal est de réaliser une simulation rachat de credit.

Liste des pièces photocopiées à fournir :

  • votre état civil : carte d’identité, livret de famille, acte de divorce si nécessaire.
  • vos revenus : 3 derniers bulletins de salaire, dernier avis d’imposition, justificatifs de revenus autres (CAF, pensions, etc.).
  • votre domiciliation : titre de propriété, relevé d’électricité ou de téléphone, assurance habitation.
  • crédits en cours : tableau d’amortissement des prêts personnels ou immobiliers (ou tout autre justificatif).

UNE ASSURANCE?

L’assurance-emprunteur n’est pas légalement obligatoire pour un rachat de crédit. Cependant, certains organismes l’exigeront afin de vous prémunir d’un « accident de vie » qui vous empêcherait de régler vos mensualités.
Ces assurances fonctionnent comme celles utilisées pour un crédit classique, les cotisations sont mensualisées et réparties sur la durée de votre emprunt.

RESPECTER LES DÉLAIS

Une fois votre choix fait parmi les propositions, il faut s’assurer de respecter les délais. Dans le cas où la part de votre crédit immobilier représente plus de 60% de la somme totale des emprunts rachetés, vous devez respecter un délai de 10 jours de réflexion avant de pouvoir accepter l’offre.

Dans le cas où votre crédit à la consommation représente plus de 60% du montant, vous aurez la possibilité de vous rétracter dans un délai de 14 jours. Ces délais encourent dès la réception de l’offre, mais sachez que si vous ne la signez pas, vous n’êtes pas engagé avec l’établissement prêteur.