Assurance animaux, quels sont les points importants à vérifier avant de souscrire
Assurance

Assurance animaux, quels sont les points importants à vérifier avant de souscrire?

En France, un foyer sur deux dispose d’au moins un animal de compagnie chez soi. Les Français étant réputés très affectifs envers leur animal que ce soit un chien, un chat, un lapin ou un animal appartenant à la catégorie NAC. Seulement, s’occuper de ces animaux nécessite un budget assez conséquent au long terme que ce soit dans les nourritures ou les soins.

C’est pourquoi, avant d’adopter un animal de compagnie, il faudra s’assurer de son bien-être et de son confort. Dans le cas d’une maladie grave ou répétitive, pour ne pas se ruiner dans les soins, l’unique solution est de souscrire à une assurance animaux. Cependant, certaines offres d’assurance ne sont pas adaptées au profil de l’animal, quelles sont alors les précautions à prendre.

Les conditions nécessaires à la souscription

Que ce soit un lapin, un chien, un perroquet, un chat ou un furet, les animaux de compagnies sont couverts par les assurances à condition que son âge ne dépasse pas les 3 mois pour les lapins, 5 ans pour les chats et 10 ans pour les chiens au moment de la date de souscription.

Une fois l’âge limite dépassé, la demande de souscription sera automatiquement refusée. L’assurance ne couvre pas aussi certaines races d’animaux à savoir les chiens truffiers, les chiens d’attaque, les chiens de défense et les animaux domptés pour le travail. Autres conditions, l’assureur exige également des dossiers de leurs vaccinations ainsi que les rappels obligatoires réalisés par les vétérinaires en fonction des animaux. Certaines maladies sont refusées par l’assureur comme la maladie de parvovirose pour les chiens, la maladie de typhus pour les chats et etc.

De ce fait, avant de souscrire à l’assurance animaux domestiques, il est obligatoire de demander une attestation au vétérinaire justifiant que l’animal est en bonne santé et d’effectuer régulièrement sa vaccination pour souscrire à cette offre d’assurance.

Les délais de carence et le plafond imposé par l’assurance

La prise en charge de l’animal par l’assurance n’est pas immédiate. Toutes les assurances imposent la loi sur les délais de carence. Généralement, ils sont de 48 heures en cas d’accident, 45 jours pour le cas de maladie et 6 mois si la maladie exige une intervention chirurgicale. Certains contrats proposés par les assurances sont activés après 7 jours à partir de la signature, une fois que les conditions sur les garanties ont toutes été respectées et que l’examen concernant la santé de l’animal a été effectué.

En fonction des contrats, le plafond de remboursement annuel est variable. Par exemple, les offres haut de gamme imposent le plafond du montant du remboursement à 2 500 € par an, avec une franchise annuelle qui ne dépasse pas les 150 €. Ce dernier est nul lorsque l’offre est considérée comme entrée de gamme et le plafond annuel pour la prise en charge reste au plus faible.